Les débuts de Dany

Les débuts de Dany : Greg vs Hergé…

Dany intègre le Journal Tintin en 1966 comme assistant de Mitteï, et en réalisant les décors de Ric Hochet, Quentin Gentil et Achille Talon. Sur son temps libre, il réalise ses premiers bandes en tant qu’auteur et les soumet, sur les conseils de Mitteï, au directeur artistique de l’époque, qui n’est autre que Hergé :
« Imaginez l’émotion ressentie rien qu’à l’idée de cette rencontre alors que j’avais à peine 22 ans. Hergé est arrivé, très classe, a regardé mes quatre planches et m’a dit que ce que je faisais était intéressant mais que l’influence de Franquin était bien trop forte (…) En plus, j’avais pompé mes personnages féminins sur ceux de Kiraz que j’avais découvert dans le journal de ma mère, Jours de France, persuadé que personne chez Tintin ne connaissait Kiraz. Mais Hergé en a remis une couche en me disant que mes filles, c’était « du Kiraz ». Putain ! J’étais liquéfié ! Il a ajouté que ce serait bien que j’acquière vite mon propre style et est parti ! Puis Philippart (le rédacteur adjoint) est revenu dans le bureau, a pris mes planches et au lieu de me les rendre, les a mises dans un tiroir.
Un an plus tard, Greg m’a contacté pour me demander si cela m’intéressait d’intégrer son studio. Je suis donc monté à Bruxelles début 1967 pour rejoindre son équipe composée de Dupa et Hermann. Sitôt arrivé, il m’a annoncé qu’il allait passer quatre de mes pages dans le journal Tintin dont il assurait désormais la rédaction en chef. C’étaient celles que Philippart avait mises dans un tiroir et que Hergé avaient démolies… »

(extrait de DBD N°106 – spécial 70 ans du journal Tintin – septembre 2016)

Lire la suite « Les débuts de Dany »

Scénarios en trois colonnes

Van Hamme livre à ses dessinateurs le scénario complet de l’album.

C’est Franquin qui m’a dégoûté de cette méthode. En ne donnant mon scénario que par bribes aux dessinateurs, ie continue de les surprendre, ce qui ne serait plus le cas s’ils pouvaient lire l’histoire d’une traite. Le suspense doit pouvoir jouer également pour les dessinateurs avec qui ie travaille. Je crois que ça leur permet de «chauffer» davantage… Lire la suite « Scénarios en trois colonnes »

Musée de Herstal

Espace Greg « raconteur d’histoires » au Musée de Herstal, près de Liège

La ville où Michel Greg passa sa prime jeunesse organisa du 24 au 25 octobre 2009 une exposition d’originaux : planches, archives, courriers (dont sa correspondance avec Georges Simenon), divers documents dont le « Journal de Nouny » créé avec son ami Robert Pire à l’âge de 12 ans, le studio Greg et les travaux liés à la publicité, à la télévision, au cinéma et à ses romans… Sans oublier les témoignages de ses collaborations avec Dany, Eddy Paape, Hermann, Tibet, Cuvellier, Mittéi, Tillieux, Robert Pire, Dupa, Vicq, Bob De Groot, Turk, Hermann, Jean van Hamme, Claude Auclair, Derib, Wasterlain…

Lire la suite « Musée de Herstal »

Biographie

Né à Ixelles le 5 mai 1931, décédé à Paris le 29 octobre 1999, Michel Greg aura tout fait dans la bande dessinée : dessinateur et scénariste à la production écrasante, tant en quantité qu’en qualité, mais aussi animateur de studio et accoucheur de talents divers, rédacteur en chef de TINTIN durant dix de ses plus glorieuses années, directeur littéraire chez Dargaud, représentant de la BD européenne aux U.S.A., romancier et épicurien.

Lire la suite « Biographie »

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑